Les Messes retrouvées de Jehan Titelouze

Magnificat Quinti Toni Et exultavit spiritus meu

Vol. 2

Ensemble Les Meslanges
Thomas Van Essen & Volny Hostiou, direction musicale

François Ménissier, grand orgue

Cécile Dalmon, sexta pars [I] , cantus [II]
Marie Théoleyre, cantus [I] et [III]
Raphael Mas, contra [III]
Vincent Lièvre-Picard, contra [I] et [III], tenor et intonation [II]
Vincent Bouchot, tenor [I]
Thomas Van Essen, quinta pars et intonations [ I], bassus (II), tenor et intonations [III]
Florent Baffi, bassus [I, II, III]

Eva Godard [I, II], Sarah Dubus [I], cornet à bouquin
Claire McIntyre [I, II], Christiane Bopp [I], Arnaud Brétécher [I, II], sacqueboutes
Volny Hostiou, serpent [I, II]

Liam Fennelly, dessus de viole [III]
Jonathan Dunford, taille de viole [III ]
Sylvia Abramowicz , taille de viole [ III]
Françoise Enock, basse de viole [III]

Plain-chant de l’hymne Annue Christe: Vincent Bouchot, Thomas Van Essen, Florent Baffi et Volny Hostiou (serpent)

La découverte de ces quatre messes imprimées en 1626 vient élargir considérablement le répertoire sacré à la charnière de la Renaissance et de la période baroque. Deux sont à quatre voix (Missa In ecclesia, Missa Votiva) et deux à six voix (Missa Simplici corde, Missa Cantate). L’ensemble Les Meslanges, sous la direction de Thomas Van Essen et de Volny Hostioua entrepris de les « recréer » pour la première fois. Ce sont maintenant les voix et les instruments qui vont exprimer la musique de ce compositeur, dont seule la musique d’orgue était parvenue jusqu’à nous. Elle fait de lui également le seul musicien français de cette époque à avoir composé pour l’orgue et pour les voix.

Le contenu de notre disque, second volume d’une intégrale
Ce second volume est composé d’une messe à quatre et une messe à six parties, entourées d’une hymne de Titelouze et d’un Magnificat de Jean de Bournonville (ca. 1585 – 1632), faisant alterner les versets à l’orgue de Titelouze et les versets polyphoniques de Bournonville.

MISSA SEX VOCUM SIMPLICI CORDE
6 voix doublées par cornets, sacqueboutes et serpent

MAGNIFICAT QUINTI TONI (Titelouze/Bournonville)
Versets à l’orgue et en polyphonie en alternance

MISSA QUATUOR VOCUM VOTIVA
 4 voix doublées par 4 violes

Hymne ANNUE CHRISTE
Alternance entre le grand orgue (Hymnes de l’Eglise pour toucher sur l’orgue , 1623) et le plain-chant (voix et serpent).

Textes et traductions

Vidéo

Un projet soutenu par l’Adami et le FCM.

L’Adami gère et fait progresser les droits des artistes-interprètes en France et dans le monde. Elle les soutient également financièrement pour leurs projets de création et de diffusion.

7 février 2020