Charpentier

Programmes - Agenda - Discographie - Médias - Actions - Partenaires - Contact - Biographies

- Les concerts

- Les disques

- Emissions de radio

- Vidéos



« Airs de Differens Autheurs donnés à une Dame...Sébastien & Charles Le Camus, Marc-Antoine Charpentier... » Hortus062

ResMusica, 17 juillet 2009 :
“La voix chaude et souple [de Thomas Van Essen]nous séduit et laisse respirer les textes...
sa quête de l'expressivité baroque donne aux mots cette transparence des larmes et le souffle des soupirs. Les deux musiciens qui l'accompagnent se montrent extrêmement fins et délicats. Emmanuelle Guigues à la viole de gambe et Manuel de Grange au luth et théorbe, créent une sensation donnant vie aux clairs-obscurs qui résident en chaque mot”.
Monique Parmentier
LIEN

Radio Notre-Dame :
“Une interprétation très vivante et convaincante dans le feu de cette conversation animée par la belle voix de baryton de Thomas Van Essen et l’excellent ensemble « Les Meslanges ». Une invitation à ne pas manquer…” Claude Olivier.

L'Education Musicale Numéro 32, octobre 2009
"... À la qualité des instrumentistes (Emmanuelle Guigues, viole de gambe ; Manuel de Grange, luth & théorbe), il convient d’adjoindre la performance de Thomas Van Essen, baryton, dans son effort pour respecter la prononciation, l’ornementation et autres artifices techniques vocaux, en accord avec le traité de Bertrand de Bacilly L’art de bien chanter." Francis Gérimont
LIEN

PIZZICATO (Luxembourg), janvier 2010 :
5 croches (Sehr Gut - très bon).
«Intimité baroque» - "Thomas Van Essen incarne l'esprit privé de ces pages exquises avec une rare intelligence et une sensibilité remarquable. La prise de son est d'une précision extraordinaire et restitue pleinement cette atmosphère de musique domestique." Pierre Schwickerath

Musicweb International (Royaume-Uni):
"Thomas Van Essen est un spécialiste de musique française et il a toutes les aptitudes pour transmettre les complexités de la poésie et de la musique. Il a une voix belle et agile avec un timbre agréable[...] Il est difficile d'imaginer de meilleures interprétations que celles que nous avons là." Johan van Veen

Early Music Review (Royaume-Uni), Numéro 134, février 2010:
"Thomas Van Essen (baryton) saisit parfaitement le style quelque peu évasif de ce genre et crée une atmosphère de véritable intimité, soutenue par le choix de limiter son accompagnement uniquement au luth et à la viole." David Hansell. Traduction: Fabrice Terrasse.


« Le serpent imaginaire 1550-1650 » (H1827) Volny Hostiou, serpent.

L’Education musicale Numéro 58, avril 2012
« …Cette réalisation est un modèle du genre, tant par l’interprétation minutieuse, que par le livret présentant le serpent, la composition de l’orgue et les interprètes, ou encore par l’originalité du propos consistant en une « exploration imaginaire des répertoires solistes pour instruments de basse ou ténor, de la Renaissance au milieu du XVIIe siècle. Le serpent réalise tour à tour de virtuoses diminutions, se fait chanteur pour un cantus firmus, ou s’insinue parmi les jeux de l’orgue pour telle ou telle voix du contrepoint. »
LIEN

ResMusica.com, 4 juin 2012 :
" Le ton est donné par l’incipit clamé par Thomas van Essen, dans une élocution lente, solide et éclatante, à laquelle succède le plein jeu de l’orgue et son anche en taille qui chante la mélodie de l’hymne en cantus firmus: c’est saisissant ! Frédéric Munoz
LIEN

Classictoulouse:
" Etonnante pour ceux qui la découvrent, la douce sonorité du serpent acquiert tout au long de ce programme un charme certain." Frédéric Munoz
LIEN

Facebook

Les Meslanges